3 techniques pour collecter des adresses e-mail opt-in !

Dans: Actualités, Webmarketing

Une adresse mail opt-in, kesako ?

Souvent, quand vous entrez sur la page d’un site internet, que vous souhaitez télécharger une de ses ressources ou encore vous abonner à la newsletter de ce dernier, on vous demande une adresse e-mail. Le fait de la renseigner représente votre consentement (électronique) à la communiquer au site. Ce consentement peut également s’effectuer sous forme de case à cocher ou bien se trouver dans une liste déroulante.  Le principe est donc simple : récupérer votre adresse email avec votre accord.

Ces adresses, une fois récupérées, constitueront votre base de données. L’avantage des adresses opt-in réside dans son concept en lui-même : les personnes ayant renseigné leur courriels sont des prospects qualifiés puisqu’ils l’ont fait pour accéder à une information qui les intéresse.

Rappelez-vous : une base de donnée qualifiée et mise à jour régulièrement constituera une force pour votre entreprise puisque ces fichiers représenteront la base même de votre marketing direct !

Pour enrichir votre carnet d’adresses et mener à bien vos missions, nous vous avons sélectionné aujourd’hui 3 techniques de collecte d’adresses e-mail opt-in.

Technique n°1 : Rédigez un livre blanc

Le Livre blanc est un outil marketing d’une très grande efficacité qui permet à l’entreprise de brosser avec pédagogie, un tableau général sur un sujet qu’elle maîtrise : une technologie, un marché, un produit ou encore une problématique.

Le principe ? L’internaute ne peut télécharger votre fichier qu’à une condition : remplir le formulaire de contact. Cette technique vous permet ainsi de cibler des prospects qualifiés qui visitent votre site. Ce type de contenu est également substantiel dans la mesure où il apporte de la valeur à votre image ainsi qu’à votre expertise.

Attention, cette mission fait appel à de bonnes compétences rédactionnelles, prenez le en compte. Cette tâche est synonyme d’un travail important, qui, rassurez-vous, portera très vite ses fruits !

Technique n°2 : Proposez une newsletter qui donne envie !

Cette technique reste la plus simple en matière de collecte d’email opt-in puisque l’internaute s’inscrit directement sur votre site. Cependant, pour susciter l’intérêt de vos internautes et les fidéliser à long terme, pas question de faire une newsletter fastidieuse et inintéressante !

La première chose à faire, est de rendre l’encart de la newsletter visible sur l’ensemble des pages de votre site. Cet encart doit permettre à l’internaute qui le recherche de le trouver rapidement, mais également de créer l’envie de s’y inscrire auprès des internautes n’y ayant pas pensé au préalable. Mise en place de Pop-up à l’entrée du site ? Encart à côté du panier ? A vous de voir !

La deuxième chose consiste à conforter l’internaute à s’inscrire à la newsletter : c’est un enjeu de taille ! Offrir un bon de réduction après inscription, donner un sentiment de considération en informant l’internaute qu’il sera notifié des nouveautés, bons plans etc., nombreuses sont les opportunités !

Petite astuce supplémentaire : pensez à agrémenter votre formulaire de contact de centres d’intérêt à définir pour qualifier au mieux vos prospects ! Vous les intéresserez, puis à terme, parviendrez à gagner leur confiance.

Technique n°3 : Suscitez l’engouement autour des jeux concours !

De manière générale, les jeux-concours représentent un excellent moyen pour récupérer des adresses email opt-in, à condition bien sûr, d’obtenir un taux de participation important !

Pour obtenir une bonne participation, l’évènement doit être simple et compréhensible de tous, que ce soit sur les règles du jeu ou la manière de participer. Un critère important pour les jeux-concours : la récompense du gagnant ! Tâchez donc de proposer des lots attractifs en lien avec votre cible.

Pour que le jeu-concours soit efficace, tachez de joindre un formulaire d’inscription (adresse email du participant, centres d’intérêt, ainsi que la case à cocher faisant foi de l’accord de réception de la newsletter).

Vous avez désormais un champ d’action plus large pour qualifier votre base de données, à vous de jouer !